forme d'emploi freelance

Les nouvelles formes d’emploi2 min read

Jusqu’à présent, le salariat reste la forme d’emploi qui domine que ce soit en France ou dans les autres pays. Peu d’entreprises proposent des postes en télétravail ou pour des freelances. Les nouvelles technologies entrainent des mutations économiques et poussent les entreprises à adopter de nouveaux systèmes de fonctionnement, comme le télétravail ou le recours à des freelances. Une stratégie novatrice à laquelle il est peut-être temps de s’adapter.

 

Le travail en freelance

Les indépendants ou freelances ont cette image d’être des travailleurs précaires. Totalement faux ! En effet, le statut de freelance est choisi et non subi. Notre société actuelle et nos systèmes économiques poussent les travailleurs à transformer leur mode de travail. Ceux qui cherchent plus d’indépendance, de liberté et de flexibilité optent par exemple pour le statut de travailleurs indépendants. Ils définissent leur mode de travail, leur horaire, leur capacité de production, les projets sur lesquels ils souhaitent travailler… Le travail en freelance et le télétravail seraient plus épanouissants. Et cette tendance a le vent en poupe, puisque le nombre de freelances en France – et pas que – a connu un grand boom en 2018.

télétravail
Face à des ressources rares, les entreprises peuvent s’adapter en optant pour le télétravail.

La palme du secteur qui attire le plus les freelances est…

Le secteur IT ou technologies de l’information. Ils exercent généralement les métiers du web : webmasters, rédacteurs, consultants SEO, experts en webmarketing… Pour la plupart, après quelques années d’expérience en interne au sein d’agences web ou de start-ups, ils se lancent en tant que freelances.

Et parmi les métiers, ce sont les rédacteurs, les développeurs informatiques et les ingénieurs IT qui sont les plus recherchés. D’ailleurs, comme il manque de ressources en Occident, de plus en plus d’entreprises optent pour l’externalisation et collaborant avec des freelances en offshore.

Comme ces ressources ont des compétences pointues, rares, donc très recherchées, les entreprises recruteuses proposent des conditions de travail plus qu’avantageuses. D’autre leur côté, ces spécialistes dans l’IT peuvent aussi se permettre d’imposer leurs conditions aux employeurs : salaires, bonus, productivité…

 

La nécessaire et l’inévitable adaptation des entreprises

Face à l’évolution des formes d’emploi, les entreprises doivent s’adapter. Les nouvelles technologies et les besoins de liberté ou de flexibilité poussent les salariés spécialisés à devenir des travailleurs indépendants. Ces derniers gagnent ainsi de plus en plus de pouvoir face aux recruteurs.

C’est dans ce contexte que chaque entreprise doit adopter une nouvelle politique pour « fidéliser » ses télétravailleurs ou ses collaborateurs en freelance. Une entreprise qui sait « conserver » ses talents est une entreprise qui assure sa performance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *