Les 7 règles pour être un bon rédacteur freelance3 min read

Que ce soit en France ou ailleurs, le métier de rédacteur freelance a le vent en poupe. Le web dévore tellement de contenu qu’il est important pour les entreprises (ou les entrepreneurs) d’en créer continuellement. Nous vous livrons les 7 commandements pour être un bon rédacteur indépendant.

#1 : Son propre patron

Le rédacteur freelance est le chef de sa propre entreprise. Il assure presque tout dans son activité : recherche des clients, commercialiser ses offres, la production des textes, la livraison, le service après-vente, la facturation, recouvrement… Il doit ainsi être polyvalent et avoir des aptitudes à gérer les projets qui lui sont confiés. Il peut être mené à manager une équipe et adopter un leadership pour répondre aux attentes de ses clients.

Son objectif principal est d’assurer un service fiable tant sur la qualité de sa production, son engagement qualité et le délai de livraison.

#2 : Respect du délai de livraison

Le délai de livraison doit être fixé avant de commencer le traitement des commandes. Ce délai peut être fixé par le freelance lui-même ou par le client. Peu importe ! Le rédacteur indépendant (et son équipe) est tenu de le respecter. Il faudra ainsi évaluer intelligemment ce délai et anticiper les éventuels imprévus pour éviter tout retard.

Prenez en considération la facilité ou la complexité de la commande, les ressources à déployer et le temps de correction.

#3 : Comprendre le brief

Le process de rédaction de contenu commence par la maîtrise du brief donné par le client. C’est le document dans lequel le client met ses attentes, ses consignes, sa ligne de rédaction… Avant d’écrire, il doit être alors être lu et assimilé.

D’ailleurs, la compréhension du brief vous permettra d’avancer rapidement dans la rédaction et de trouver les meilleurs angles d’attaque pour aborder le sujet à traiter.

A lire aussi > Le télétravail : une aubaine pour les entreprises

#4 : Ne pas sauter les étapes de la rédaction

Réussir à rédiger un texte passe par de nombreuses étapes. Ne les brulez pas ! C’est en allant petit à petit dans le processus de rédaction que vous allez progresser et aboutir à un texte bien riche et bien fait. Être rédacteur, c’est être perfectionniste, c’est travailler en itération. Prenez en compte cependant que vous avez un délai de livraison à respecter.

#5 : Être précis

Rédiger c’est comme sculpter. Il faut de la précision. Le « savoir écrire » ne suffit pas, il faut un certain talent pour pouvoir bien aligner les mots, hiérarchiser les informations. L’objectif du rédacteur freelance est de livrer un texte de top qualité qui soit à la hauteur des attentes du client, mais surtout profitable aux lecteurs. Il doit jongler entre l’objectif marketing pour déclencher une action et l’objectif de référencement sur les moteurs de recherche.

A lire aussi : Comment établir une stratégie inbound marketing ?

#6 : Être un professionnel

Un rédacteur professionnel connait les ficelles de son métier. Il sait comment lisent les internautes. Ces derniers cherchent de l’information, n’ont pas le temps de lire un texte digne d’un concours littéraire. Ils veulent des textes simples ! Donc, évitez tout ce qui pourrait être inutile : conjonctions de coordination, adjectifs qualificatifs, pronoms, adverbes inutiles… Ne commettez pas non plus des fautes élémentaires de grammaire, d’orthographe ou de syntaxe.

De même, veillez à ce que votre message soit le plus clair possible pour ne pas lasser vos cibles. Ainsi, peaufinez vos phrases, vos paragraphes, l’enchainement de vos idées, etc.

#7 : Donner confiance à ses clients

Ne décevez pas vos clients/partenaires ! Il ne suffit pas de mots, mais d’actes. Ainsi, si vous vous engagez à livrer des textes de qualité, faites-le ! Idem pour le délai de livraison. Tenez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *